Facebook Pixel
Univers Urbanisme
Equipements de sécurité
Posté le 26 juil. 2021

Bonnes pratiques et recommandations pour l'installation de coussins berlinois

Le coussin berlinois est un ralentisseur automobile. Disposé sur la voirie, il est destiné à faire respecter les limitations de vitesse dans des zones à risque, et donc de limiter les risques d’accident.

Il présente l'avantage de ne pas couvrir l'ensemble de la route. Le coussin est assez large pour contraindre les véhicules quotidiens à passer dessus mais assez étroit pour ne pas ralentir les véhicules de secours. Les dos d'âne entravent quant à eux l'ensemble de la voirie ce qui pénalise les cyclistes et motocyclistes.

Par comparaison avec d'autres types de ralentisseurs, le coussin berlinois permet de faire des économies financières et d'espace. En effet, les chicanes qui obligent les véhicules à effectuer des virages serrés nécessitent d'importants travaux sur la voirie. A contrario, la mise en place d'un mini rond-point nécessite la mobilisation de moyens moins onéreux à l'instar des ralentisseurs du type trapézoïdal.

Il convient de considérer les recommandations en vigueur et les bonnes pratiques qui entourent son installation pour éviter tout problème juridique. À ce jour, aucune réglementation n'arrête définitivement les obligations qui entourent l'installation d'un coussin berlinois. Cependant, ne pas respecter les caractéristiques dimensionnelles d’installations peut mener à la destruction du coussin ralentisseur.

Toutefois, l’absence de texte est compensée par des recommandations rédigées sous forme d'un guide par le CEREMA. Avec environ 2 600 agents, des antennes dans chaque région, 240 millions d'euros de budget et onze composantes du réseau scientifique et technique de l’État, cet Établissement Public s'impose comme un collaborateur incontournable des collectivités territoriales. En clair, il est possible de suivre leurs recommandations en toute sérénité et sécurité.

La flexibilité du coussin berlinois à travers ses caractéristiques

Le ralentisseur berlinois modulaires est apprécié pour sa facilité d’installation et son adaptation à toutes les nécessités. NOVAP propose des coussins rectangulaires qui mesurent de 2 mètres (prévu pour une installation sur voie privée) ou 3 mètres (recommandé pour les voie publique) pour 1,8 mètres de large et 6,5 centimètres de haut. Leur couleur est soit noire soit rouge brique. Il est également possible de choisir un ralentisseur berlinois dit « giratoire ». Ceux-ci ont un diamètre compris entre 2,4 et 3 mètres. Le coussin berlinois pèse aux alentours de 300 kilogrammes. Sa livraison en plusieurs pièces facilite son installation.

Des bandes réfléchissantes blanches sont disposées du côté de la provenance des véhicules pour assurer la sécurité des automobilistes et autres usagers de la voirie. Dans cette même perspective, les coussins sont rugueux afin d'éviter tout risque de glissade. Ils peuvent soutenir des véhicules de 40 tonnes.

Où installer des coussins berlinois pour un maximum d'utilité ?

Ces ralentisseurs ont un fort potentiel, il convient de l'exploiter au maximum.

Il est pertinent d'installer des coussins berlinois dans les zones limitées à 30 km/h. Leur mise en place a depuis leur invention à Berlin limité le nombre d'accidents dans les zones à forte densité piétonne. Ainsi, il est préconisé d'en installer devant les écoles, les arrêts de bus et dans les centres-villes.

Néanmoins, il est déconseillé d'en positionner dans des zones où le trafic dense serait ralenti par leur installation. De la même manière, un coussin berlinois dans un virage risque de mettre en danger le conducteur qui l'ignore. Enfin, dans les zones à forte déclivité, leur mise en place est contre-indiquée par le CEREMA.

Quelles sont les règles en matière de signalisation des coussins ?

Afin de protéger les conducteurs, il convient de respecter la mise en place d'une signalisation adaptée ; elle est toutefois élémentaire et facilement réalisable.

En dehors d'une zone 30, la signalisation doit se faire à l'aide d'un panneau C27 au regard de l'article 72-6 des recommandations du CERTU. À l'intérieur d'une zone 30, ce même article dispose que les signalisations sont facultatives ; il est néanmoins recommandé d'en installer.

La sélection